Home > Le festival
 

Historique

Ludovic de San Bruxellois, mais né à Flavion, près de Dinant, Ludovic de San a toujours gardé jalousement le contact avec ses racines rurales.
Ayant commencé brillamment une carrière d'artiste lyrique qui l'amenait à visiter tous les pays du monde, il éprouvait plus que jamais le besoin de se ressourcer en sillonnant (à pied ou à vélo) son beau pays condruzien.

Eté 76, mémorable par sa canicule : l'idée de reproduire les conditions d'écoute de la Musique telles qu'elles sont proposées aux publics méridionaux (le plein air !), dans des lieux historiques, germe dans l'esprit du jeune musicien.
Nommé professeur de chant au Conservatoire royal de Mons (plus tard de Bruxelles), il accepta aussi le poste de Directeur de l'Académie de Musique de Waterloo.
Le sort en était jeté : Ludovic de San faisait le choix du recentrage de sa vie artistique.
Moins de grandes tournées, moins de longues séries de représentations d'opéras loin de la Belgique, mais plus d'investissement dans le développement de son activité pédagogique, plus de liberté d'action dans sa nouvelle vocation : offrir la Musique à tous, dans des cadres historiques, naturels et architecturaux, l'un magnifiant l'autre.

Merveilleux terrain au service de l'imagination, mais toujours dans le respect des musiciens et des sites visités.

Lire l'interview de Ludovic de San : 40 ans d'Eté Mosan
(journal le Soir du 29/06, format PDF)

Site réalisé par Dreammachine